HASH COOKIE JAZZ by Olivier

L’histoire du jazz et la consommation de cannabis sont étroitement liées. Au début du 20e siècle, les musiciens jazz commencent à jouer dans les maisons de prostitution de Storyville, un quartier rouge de Nouvelle-Orléans. Ils y fument du cannabis – gage, tea, muggles, muta ou Mary Jane – et selon l’histoire, décident rapidement de s’appeler les vipers en raison du…