RADIOSHIC, CHIC !

tune in to the Lyon based webradio and feel the global vibes

    

BROADCAST TITLES

Pochette Surprise #53 – Covers versions

Ce mois, le duo Pochette Surprise  nous propose un mix “spéciale reprises” De Stevie Wonder à Bob Marley en passant par le brésilien Seu Jorge, Bwana Zulu Gang, Flash & The Pan, David Bowie ou Ace Of Base, vous trouverez que certaines versions listées ci-dessous altèrent la chanson d’origine. ou au contraire, la sublime.Pour se faire une opinion, il suffit d’écouter 🙂 TRACKLIST : Pochette Surprise Episode 53- Special Reprises – The Vision « Natural mystic » – A Bossa Eletrica « Everybody loves the sunshine » – Seu Jorge « Starman » – Sergio Mendes and The New Brasil 77 « The real thing » – Otis Redding « Satisfaction » – Armando Ciesopoli « Non s’è sole » – Bacao Rhythm & Steel Band « I need somebody to love tonight » – Little Carlos « Shake you body down » – Bwana Zoulou Gang « Papa was a rolling stone » – Grace Jones « Walkin’ in the the rain » – DMX Krew « Loves games » – David Keaton « Gloria » – Chuck Norris All that she wants »

Non-Aligned Yugoslavian Funk & Jazz from the 70’s to the 90’s

A l’automne 2020, Dr Smeđi šećer et Višeslav Laboš, deux diggers croates publiaient la magnifique compilation “A decade of Non-Aligned beats, soul, disco and jazz 1969-1979″ comportant les trésors suintants le groove non-aligné du célèbre label Jugoton. Jugoton c’est le symbole de la pop et du rock yougoslave sous le règne du maréchal Tito. Dans Yougoslavie communiste des années 70, sous le règne du Maréchal Josip Tito , promoteur avec l’Egyptin Nasser et l’Indien Nehru du mouvement des pays non-alignés , Jugoton basé à Zagreb (actuelle Croatie) était de loin le plus grand label du pays avec la production la plus forte et la plus diversifiée qui s’étendait des racines des Balkans à tendances contemporaines jusqu’au sons futuristes. C’est simple : Jugoton lançait les modes, faisait et défaisait les tendances. PETIT RAPPEL HISTORIQUE Juillet 1956, les présidents Nasser, Nehru et Tito, les trois grandes figures du non-alignement, se réunissent à Brioni (Yougoslavie) et donnent un contenu politique aux principes énoncés plus tôt à Bandung en 1955 et préparent la Conférence de Belgrade qui signera en 1961, l’acte de naissance du mouvement des non-alignés qui regroupa les pays qui ne souhaitaient pas s’inscrire dans la logique d’affrontement Est–Ouest mais au contraire favoriser leur indépendance effective. 25 pays d’Asie, d’Afrique et du Proche-Orient participèrent ainsi à la création de ce mouvement. Les premières années de la Yougoslavie de Tito étaient caractérisées par une forte censure du parti communiste. Les groupes de musiques n’étaient autorisés à jouer que certaines chansons. Mais à la fin des années 60, mû par sa volonté d’ouverture et la position de “non-aligné du son leader, les opinions du parti communiste se sont considérablement adoucies. La musique “occidentale” et les…

Back to my Roots #2 – Slow Jam Session by Olivier Figuet

Un slow jam est une musique aux influences rythmiques et blues et soul. Les jams lents sont généralement des ballades R&B ou des chansons downtempo, et sont pour la plupart au son doux avec un contenu lyrique très émotionnel ou romantique. Exemple : Billy Paul – Mr & Mrs Jones Ce soir sur www.radioshic.com, en souvenir de ses années Londoniennes, notre Dj Olivier Figuet nous embarque dans une exploration de l’univers SLOW JAM.

Sunday Jam – Gbagada Gbagada Gbogodo Gbogodo By James Stewart

Streamed on  www.radioshic.com Chères oreilles necessiteuses,De 10 h à 12h sur www.radioshic.comNous confions à James Stewart , spécialiste des musiques de l’Atlantique noir, résident et co-programmateur des soirées Black Atlantic Club, la noble tâche de prendre soin de vous  Sunday Jam N°3 – Gbagada Gbagada Gbogodo Gbogodo TRACKLIST : 1-Féla Kuti & Africa 70s-Gbagada Gbagada Gbogodo Gbogodo 19722-Donny Hattaway-Little gettho boy 19723-Curtis Mayfield-We The People Who Are Darker Than Blue 19704-Eddie Palmieri-Condiciones Que Existen 19705-Jorge Ben-Xica Da Silva (universal) 19766-Bobbi Humphrey-Jasper Country Man (blue note) 19737-Rusty Bryant – Friday Night Funk For saturday night brother (prestige) 19728-Roland Brival-Tan Joue Mab (Isma’a) 19809-Hugh Masekela-Night in Tunisia (blue thumb) 197410-José James -Equinox (brunswood)11-John Coltrane-Acknowledgement (impulse) 196412-Charles Mingus-Ysabel’s table dance (rca victor) 196213-Gabor Szabo -Bacchanal14-Don Ellis-Alone 196815-Miles Davis-Teo (columbia) 196116-Sun Ra-That’s how i feel (philly jazz) 197817-Michel Sardaby-Martinica (sound hills) 197218-Miles Davis-Nuit Sur Les Champs-Elysées (Take 2) (fontana) 1959

Sunday Jam n°2 : Eastern Rebellion – By James Stewart

Streamed on  www.radioshic.com Chères oreilles necessiteuses,De 10 h à 12h sur www.radioshic.comNous confions à James Stewart , spécialiste des musiques de l’Atlantique noir, résident et co-programmateur des soirées Black Atlantic Club, la noble tâche de prendre soin de vous  Sunday Jam n°2 : Eastern Rebellion TRACKLIST : 1-Armando Peraza-granny’s samba  2-Salah Ragab & The Cairo Jazz Band – Mervat (Égypte) 3-Sabu Martinez-Hotel Alyssa-soussie, Tunisia 4-Kabaka Brown-Agboho 5-Segun Bucknor – Son of January 15th (Nigeria) 6-Ayetoro – Oga (Nigeria) 7-Nina Simone – Baltimore (U.S.A) 8-Ernest Ranglin-Ranglin doodlin 9-Latin Jazz Quintet-Rip a dip” 10-Barney Wilen-Zombizar (France) 11-Local chief (Balabat) of Yabello-Prayer for rain (Éthiopie) 12-Alfred Panou & Art Ensemble of Chicago-Je suis un sauvage (France-Togo-U.S.A) 13-Clifford Jordan-John Coltrane 14-Gil Scott-Heron-Your daddy loves you 15-Girma Bèyènè-Ené Nègn Bay Manèsh (Éthiopie) 16-Ba-Benzélé Pygmies-Song of rejoicing after safe return from hunt (centrafrique) 17-Nina Simone-West wind (U.S.A) 18-Ba-Benzélé Pygmies-Song of rejoicing after hunt (Centrafrique) 19-Sun Ra & his Outer Space Arkestra-Nuclear war (Saturn) 20-Celestine Ukwu & his Philosophers National-Onwu ama eze 21-Sonny Rollins & Coleman Hawkins-Yesterdays (1963) 22-Langston Hughes (& Mingus)-Poems (Harlem) 23-Lonnie Smith-In the beggining

What is wrong with grooving ? – By James Stewart

Streamed on  www.radioshic.com Chères oreilles necessiteuses,De 10 h à 12h sur www.radioshic.comNous confions à James Stewart , spécialiste des musiques de l’Atlantique noir, résident et co-programmateur des soirées Black Atlantic Club, la noble tâche de prendre soin de vous  What is wrong with grooving ? TRACKLIST : 1-Lonnie Smith-Sideman (1967, Columbia)2-Grant Green-Sookie Sookie3-Eddie Jefferson-Psychedelic Sally4-Roy Porter Sound Machine-Jessica5-Jon Lucien-Luella (1973)6-Funk Inc-Give me your love (1973)7-Letta M’Bulu-What is wrong with grooving8-Nancy Wilson-Hurt so bad9-Orlandivo-Onde anda meu amor10-Dave Pike-Besame Mucho (Verve)11-Jeremy Steig-hownlin for Judy (Blue Note)12-Awakening-Mode for DD (1973,Universal sound)13-Archie Shepp-The cry of my people (1973)14-Nathan Davis-Stick buddy (1976, Universal sound)15-Lou Donaldson-One cylender (1967)16-Sun Ra-Enlightenment17-Duke Ellington & John Coltrane-In a sentimental mood18-Stan Getz & Dizzie Gillespie-Siboney, Pt. 219-Miriam Makeba-Little boy20-Oscar Brown Junior-All blues21-Nina Simone-I love you Porgy22-Leon Thomas-Echoes (1969, flying dutchman)23-Sathima Bea Benjamin-Music24-Charlie Parker-Billie’s bounce

South African Jazz Session Curated By James Stewart - PART 1

South African Jazz Session Curated By James Stewart – PART 1

Streamed on  www.radioshic.com l’excellent Dj, Digger et Producteur, James Stewart est un lecteur de Paul Gilroy, auteur de “L’Atlantique noir”, essai fondamental paru en 1993 qui lui inspira le nom des célèbres soirées “Black Atlantic Club”. C’est fort de background intellectuel que James Stewart est devenu un DJ de référence dès qu’il s’agit des musiques ouvertes à la circulation. Il nous propose Aujourd’hui une sélection JAZZ conçue et jouée par des artistes Sud-Africains. TRACKLIST : Baranta with Miatta Fahinbulleh – Witch doctor Sathima Bea Benjamin – Africa Johnny Dyani – Magwaza Dick Khoza – Chapita Gwigwi Mrwebi – Mra Teaspoon Ndelu – Sputla Sathima Bea Benjamin feat Dollar Brand – Music Sibusile Xaba – Tribute to Bafo Harry Beckett · John Tchicai · Billy Hart · Johnny Dyani – Year of the Child Abdullah Ibrahim – Banyana Okay Temiz & Johnny Dyani – Witchdoctor’s Son Johnny Dyani – Grandmother’s Teaching Take 1 Dollar Brand (Abdullah Ibrahim) – Kalahari Hugh Masekela – Stimela

Diggin’ into the psycho-geography, visions and dreams of Franck Biyong

Franck Biyong a inventé un son qui lui est propre. D’aucuns parlent d’un artiste protéiforme et guitariste surdoué. Une chose est sûre : Avec plus de 15 albums à son actif, il multiplie les projets au gré de ses inspirations sans se soucier des étiquettes. Tout y passe : Afrobeat, BiKutsi, Assiko, Benga, Capoeira, Chants Traditionnels des peuples de la forêt, Jazz Cosmique, Funk résolu, Electro efficace. C’est ce cocktail qui donne le son Afrolectric dont il est le génial créateur. RADIO MASODA,son nouvel album en hommage à Manu Dibango et Tony Allen Frank Billong s’apprête à sortir début 2021 un nouvel album enregistré à Nairobi et à Paris, dédié à la mémoire de deux merveilleux musiciens africains partis l’un après l’autre en mars et avril 2020: le saxophoniste camerounais et légendaire Manu Dibango et le non moins légendaire Co-inventeur de l’Afrobeat, le batteur nigérian Tony Allen (qui a participé à l’enregistrement de l’un des morceaux de cet album!). Who’S Mister Biyong ? Né est France, de parents d’origine Camerounaise, puis il a grandi au Gabon, au Nigeria et en Côte d’Ivoire. Franck et ses frères et sœurs ont fréquenté l’Institut National des Arts d’Abidjan, en Côte d’Ivoire où il a d’abord étudié le piano qu’il a abandonné au profit de la batterie, des percussions et finalement de la guitare. Franck attribue au guitariste Wes Montgomery la chanson qui a suscité son intérêt pour la guitare électrique. À 14 ans, il s’installe au Royaume-Uni où il commence à enregistrer des démos influencées par ses héros musicaux William Onyeabor, King Crimson, Sun Ra, Francis Bebey et Frank Zappa. La discographie de Franck Biyong sur Bandcamp https://franckbiyong1.bandcamp.com/

HASH COOKIE JAZZ by Olivier

L’histoire du jazz et la consommation de cannabis sont étroitement liées. Au début du 20e siècle, les musiciens jazz commencent à jouer dans les maisons de prostitution de Storyville, un quartier rouge de Nouvelle-Orléans. Ils y fument du cannabis – gage, tea, muggles, muta ou Mary Jane – et selon l’histoire, décident rapidement de s’appeler les vipers en raison du sifflement distinct du fumeur qui tire avec force sur un reefer (joint). Beaucoup de grands noms de la scène jazz – Louis Armstrong, Thelonious Monk, Count Basie et Duke Ellington – affectionnent particulièrement le cannabis, autant pour sa capacité à élargir et inspirer l’esprit que pour son pouvoir relaxant. Une fois stone, le temps se ralentit et la marijuana permet de jouer plus librement, offrant de meilleures sensations aux musiciens. Elle devient même pour la première fois un thème à part entière de chansons, comme en témoigne le titre “The Reefer Man” de Cab Calloway au tout début des années 1930. La Marijuana faisant de plus en plus d’émules dans les clubs de jazz et en dehors, les autorités Américaines (dont le fameux Harry J. Anslinger. Commissaire aux narcotiques du département du Trésor Américain) affichant une grande méconnaissance du produit, estiment que la beuh n’est qu’un moyen pour séduire les jeunes Blanches dans les clubs de jazz. La weed commence à être interdite dans plusieurs États jusqu’à ce que la loi de 1937 – qui en fait un stupéfiant de premier plan – ne soit adoptée. RAP et HASH Après des années de répression ininterrompue, c’est le hip-hop qui, dans les années 1980, va reprendre le flambeau. Alors que la cocaïne et ses différents dérivés (le crack, entre autres), au même titre que l’héroïne, font des ravages dans les rues des grandes villes,…

MUSIQUE AU POIDS DU CORPS

à 11h sur 📻 www.radioshic.comMUSIQUES AU POIDS DE CORPS 🎶 Une selection musicale pour faciliter vos squats, tractions, pompes, planches, muscle-ups,… TRACKLIST : Arlo Parks – EugeneGabriels – Love and Hate in a Different TimeMark de Clive-Lowe – MizugakiSun Ra & His Arkestra – My favorite thingsNubya Garcia – La cumbia me está llamando (featuring La Perla)Butcher Brown – Broad RockTakuya Kuroda – ZigzaggerMarie Mifsud – Au fur et à mesureQuantic – Theme From SelvaDougie Stu – Another One For SlugIdrissa Soumaoro Et L’Eclipse De L’Ija – Nissodia (Mike D Edit)James Stewart feat. Ayuune Sule – Atlantic River DriveCurumin – Tudo Bem Malandro (Ennio Styles Remix)Brijean – MoodyMoodyMan – I’M doing Fine 📻 www.radioshic.com