Dans le milieu du dancehall on le surnommait The Originator (Le Créateur). 

Il avait révolutionné le reggae au tournant des années 60 et 70, U-Roy a aussi inspiré les débuts du hip-hop avec son art du phrasé en rythme, le toasting.

Il est mort mercredi 17 février 2021 au soir à l’âge de 78 ans, à l’hôpital de Kingston suite à une opération chirurgicale des reins, alors qu’il souffrait de diabète et d’hypertension depuis des années.

Ewart Beckford à Kingston (Jamaïque) le 21 septembre 1942, U-Roy fait ses premiers pas de deejay dès l’âge de 14 ans et débute à l’aube des années 60 dans différents sound-systems, avant de se faire un nom en intégrant en 1969 le Home Town Hi-Fi sound system de King Tubby, par ailleurs inventeur du dub (mixage de différentes pistes en ajoutant des échos, réverbérations et autres effets).

Avec son sens du phrasé unique et sa voix singulière, U-Roy devient l’un des toasteurs les plus populaires de Jamaïque. Selon la légende, il aurait réussi à garder les danseurs actifs par sa seule voix, sous la pluie, un soir où les intempéries avaient fait sauter le matériel électrique du sound system de King Tubby.

tribute to U-RoY

En 1970, il enregistre ses premiers hits, sur les instrumentaux d’anciens tubes jamaïcains, Wake The TownRule The Nation et Wear You To The Ball. Il sort ensuite des dizaines de singles puis l’album légendaire Version Galore en 1970. Après avoir signé chez Virgin en 1975 pour son album Dread in a Babylon, et son hit- single Runaway Girl, sa notoriété décolle au Royaume Uni, en particulier auprès des acteurs du mouvement punk – Joe Strummer de Clash en était fan.

Inspirateur du pionnier du hip-hop DJ Kool Herc

A peu près au même moment, à New York, Dj Kool Herc, né à Kingston en Jamaïque et arrivé aux Etats-Unis à l’âge de 12 ans, s’inspire avec Coke La Rock de l’approche vocale de U-Roy et des soundsystems de Kingston pour les fêtes qu’ils animent dans le Bronx aux premières heures de ce qui deviendra le hip-hop, né officiellement en 1973 à l’une de leurs parties sur Sedgwick avenue. Puis c’est Blondie qui reprendra en 1980 The Tide is High des Paragonspopularisée par U-Roy, et en fera un hit.

En dépit de ses succès discographiques (Natty Rebel en 1976, Rasta Ambassador en 1977 et Jah Son of Africa en 1978), U-Roy décide de fonder son propre soundsystem en 1978, Stur Gav, qui contribuera à faire découvrir une nouvelle génération d’artistes comme Charlie Chaplin et Josey Wales.

Event Timeslots (12)

Saturday
-

Saturday
-

Saturday
-

Saturday
-

Saturday
-

Saturday
-

Sunday
-

Sunday
-

Sunday
-

Sunday
-

Sunday
-

Sunday
-

Leave a Comment