l’excellent Dj, Digger et Producteur, James Stewart est un lecteur de Paul Gilroy, auteur de « L’Atlantique noir », essai fondamental paru en 1993 qui lui inspira le nom des célèbres soirées « Black Atlantic Club ».

C’est un peu à travers Paul Gilroy que James Stewart a façonner sa vision autour des « Cultural Studies », courant intellectuel né dans les années 1960 autour de Richard Hoggart (qui donne des sueurs froides aux nanos et metas racistes qui pillulent sur les plateaux télé en France actuellement) qui explore l’inconscient culturel de notre civilisation « occidentale ».

C’est ce background intellectuel qui donne à la musique de James Stewart cet aspect « impressionniste », «mobile» voir «fugitf» dépourvu d’ancrage geographique et ouvert à la circulation.

Après son premier EP Cotonou sur le label suisse Alma Negra,  James Stewart propose en cette rentrée 2020 avec son nouvel EP «Atlantic River Drive» sur le label épicé Mawimbi Records, avec deux belles apparitions : le joueur de kologo ghanéen Ayuune Sule et deux remixes de Simbad aka SMBD.

La rencontre entre James Stewart et le musicien ghanéen Ayuune Sule, s’est effectué à Lyon au cours d’un concert du roi du kologo, King Ayisoba.

Stewart est tombé sous le charme du timbre bluesy de la voix d’Ayuune Sule et de sa gentillesse en tant que musicien, malgré sa stature impressionnante.

Ni une ni deux, Stewart invite Sule à enregistrer des voix sur deux de ses démos en cours au studio d’enregistrement de Bruno Patchworks (Voilaaa, M. le Président, Da Break), avec l’idée de faire un assemblage ambitieux entre la musique traditionnelle kologo et les styles contemporains qui tous deux attirent les foules ghanéennes et un public occidental.

Stewart va ensuite ré-ajuster l’ensemble en mettant en exergue un certain nombre de ses idées d’arrangements par un casting talentueux de musiciens.

Le résultat ? un mélange savant et brillant de textures acoustiques et électroniques, sonnant à la fois vintage et moderne.

On aime ❤️ 🎶

En playlist sur www.radioshic.com

Leave a Comment